La valorisation de la terre passe par les Femmes

by keerjama

Binta

« S’il y a une chose que j’ai pu constater à maintes reprises en Afrique, c’est que lorsque l’on donne les moyens d’agir aux Femmes, c’est le monde entier qui s’en porte mieux.  »

Antonio Guterres, nouveau secrétaire général de l’ONU

A AFRIKA MANDELA RANCH, nous en sommes persuadés!

Confier la Terre aux Femmes, c’est permettre un développement holistique et durable, c’est agir pour préserver  la souveraineté alimentaire familiale.

014cbec0bc4a1bf5ac2f11d4157951c3ee17c327fb_00001

Grâce à la Fondation EDF et l’entreprise SATECH de Dakar, AFRIKA MANDELA RANCH est maintenant pourvu en électricité solaire et 3 de ses puits sont équipés de pompes hydrauliques solaires.

01225fd372413ff6d6b85206fe000b8566d9f75ee4

Face à la pauvreté des sols, avec la gestion de l’eau, il est temps d’agir pour préserver la souveraineté alimentaire et permettre, grâce aux Femmes, que le projet AFRIKA MANDELA RANCH devienne autonome.

Il s’agit de favoriser des activités génératrices de revenus pour les femmes, à partir des ressources locales, tout en préservant l’éco-système ambiant. La valorisation des ressources naturelles passe par la lutte contre l’érosion en plantant des arbres et en augmentant la fertilité des sols pour les cultures, en utilisant des engrais naturels et des techniques simples d’agroécologie et de gestion de l’eau.

016f44f8494fb62730b77dfd92f6b9311a995ec6cc

La fosse à compost

01e59bebe6dcc8a28359161cc12e8ae45898e9a89a

La mise en place d’activités génératrices de revenus passe par l’agriculture, (vente des récoltes et transformation des fruits, légumes et plantes avec petite chaîne de production):

  • 1 autonomie économique avec augmentation et diversification des revenus.
  • 2 émancipation des femmes, fierté et cohésion sociale
  • 3 les femmes vont initier prochainement les enfants de l’école au jardinage, au respect de leur environnement et à la fragilité de leur éco-système. ceci est le fondement de la pédagogie de l’école.

010a50f112dd0df9d7b83ca5d2b2cde16ce5c895f8

Afin que le projet devienne rentable, il a été décidé de travailler d’autres parcelles pour des cultures à grande échelle, répondant à la demande du marché local , national et même international.

Il s’agit de développer la culture de l’oignon, du chou, du gombo, du piment, du bissap par période de 5 mois.

Fortes de leurs expériences à petite échelle, les femmes vont adapter leurs connaissances en agro-écologie à ces parcelles plus importantes; il s’agit toujours d’enrichir la terre avec des fertilisants naturels, (issus de l’élevage, des décompositions des végétaux,… de la fabrication d’un compost adapté). Il s’agit de continuer d’équiper les puits munis des pompes hydrauliques solaires, de bassins de réserve et de canalisations pour le goutte à goutte, d’équiper également les autres puits de mini-forages…

0184c5d685f99c06e89f1745f425ce6872288d76b0_00001

Pour lancer la première période de 5 mois, il s’agit d’investir dans l’achat de graines, d’outils et de matériel agricole, et de pratiquer un mini-forage supplémentaire, proposer une première rémunération pour les femmes initiant le projet. Le coût de cet investissement s’élève à 5860 €, soit 3 844 000f cfa. Après la période de 5 mois, les recettes attendues peuvent se multiplier par 5 par rapport à l’investissement initial et dont une partie sera réinvestie pour la période suivante.

Pour cela nous avons besoin, de toute urgence, de votre aide. Nous savons que nous pouvons compter sur vous!

 

01ba55ae45be09d2a8357fafd0423bd57a4420dbda

suivre le lien:

JE PARTICIPE AU MARAICHAGE par LES FEMMES à AFRIKA MANDELA RANCH!

M E R C I !


About the Author


keerjama


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *